Lotte a les yeux bleus (au sujet de La Grande Illusion, de Jean Renoir), par Pierre Présumey

 

Extrait : 

« LA GRANDE ILLUSION. Film de Jean Renoir. 1937. Dans un camp de prisonniers à la frontière franco-allemande, pendant la Première Guerre mondiale, l’uniforme unit des hommes de toutes origines sociales. Alors que la vie s’organise tant bien que mal, les liens apparaissent plus proches entre deux officiers ennemis issus de l’aristocratie qu’entre les soldats d’une même armée. Tandis que le capitaine de Boëldieu et son homologue allemand Rauffenstein évoquent le déclin de l’aristocratie et les honneurs de la guerre, deux prisonniers français s’évadent et réussissent à passer en Suisse grâce à l’aide d’une paysanne amoureuse de l’un d’eux. » Dictionnaire des films, Larousse.

J’ai vu La Grande Illusion

Au cinéma de mon village.

Je ne sais plus si c’était

Dans la salle de l’Amicale

Ou dans celle du curé,

Mais je suis sûr que ma mère

Nous l’avait recommandée,

Car nous avions entendu

Dans sa voix la gravité

Qui passait à chaque fois

Que la guerre y revenait :

La tradition pacifiste

Qui venait de son grand-père

Descendait sans s’affaiblir

Jusqu’à nous qui en ce temps

N’avions pas plus de dix ans.

 

Lotte a les yeux bleus, par Pierre Présumey

12×16 / 16 pages / 8€ frais de port compris