Lettre à Louis-Ferdinand Céline, par Fabrice Vigne

DSCN5952

Dr. Haricot, de la Faculté de Médecine de Paris

Lettre à Louis-Ferdinand Céline / extraits

Figurez-vous que j’en étais venu à faire des rêves à votre sujet, des cauchemars pratiquement. Ces nuits-là je ne vous rencontrais jamais en chair et en os, évacuant l’hypothèse que vous fussiez disposé à la rencontre. Mais j’explorais des étals, des pièces vides, placards, caves ou bureaux, un cabinet médical comme par hasard, je me revois en sueur, les rêves sont des souvenirs, je découvrais encore et encore de vos textes que je ne connaissais pas, et des plus
ignominieux, et je me désespérais en soupirant, pas vrai, pas possible, il a aussi écrit celui-ci, ça ne finira jamais.

Eh bien, non, je me réveille, et ça ne finit toujours pas. Je pense encore à vous.

Vous écrire cette lettre a-t-il un sens ? L’aurais-je écrite, vous aurais-je parlé, approché seulement…

Dr. Haricot de la Faculté de Médecine de Paris, par Fabrice Vigne

12×16 / 16 pages / 8€ frais de port compris